Guirlande d’alimentation

Les guirlandes d’alimentation permettent généralement d’alimenter en énergie des machines mobiles, comme des palans, des ponts roulants, etc.
La guirlande d’alimentation est souvent composée de plusieurs rails métalliques creux en acier galvanisé, en forme de U à l’envers (comme un rail de rideau, mais très solide), dans lequel circulent des chariots sous lesquels sont suspendus un ou plusieurs câbles électriques ou un flexible (tuyau) d’air comprimé, permettant d’alimenter en énergie la machine mobile. Le rail métallique est commercialisé en longueur maximale de 6m, pour limiter les problèmes de transport. Il peut être coupé à la longueur souhaitée pour obtenir une longueur de ligne adéquate ou pour voyager dans des petits camions.

Fonctionnement du rail métallique de la guirlande d’alimentation

Les rails métalliques sont toujours suspendus à une structure porteuse. Ils sont mis bout à bout et reliés par des éclisses. Ces rails métalliques sont souvent positionnés au dessus de la machine (rarement latéralement), sur toute la longueur de déplacement de cette machine.

La machine est liée mécaniquement, par un bras entraîneur, au dernier chariot, appelé chariot entraîneur et tous les autres chariots sont liées entre eux par le câble électrique ou le flexible. Au départ de la ligne, un point fixe avec butée est boulonné au premier rail.

Le câble électrique ou le flexible est bridé sous ce point fixe permettant d’avoir un point de départ stable pour le câble électrique ou le flexible. Ainsi, le câble électrique ou le flexible forme une guirlande, un peu comme une guirlande de noël, d’où le nom de guirlande communément utilisé pour désigner une ligne d’alimentation sous chariots. Les chariots sont équipés en partie inférieure d’un cintre permettant au câble électrique ou au flexible d’avoir un rayon de courbure adéquat qui allongera la durée de vie du câble électrique ou du flexible.

guirlande alimentation

Fonctionnement du rail électrique en U

Le rail en U peut être cintré, permettant d’avoir une alimentation de machine avec des courbes. Parfois, pour des installations rectilignes, le rail peut être remplacé par un câble métallique tendu sous lequel s sont suspendu des chariots spécifiques. C’est une solution économique, mais plus difficile à mettre en œuvre car il faut maintenir en tension permanente le câble métallique.

Cette solution est principalement utilisée pour l’alimentation de machine par flexible. Un rail carré peut être préconisé à la place du rail en U pour les lignes d’alimentation avec des courbes très serrées. Les chariots de ces rails carrés sont mieux guidés et plus adaptés aux faibles rayons de courbures. Pour les lignes d’alimentation utilisées dans des ambiances de travail à risque d’explosion, les chariots sont tous reliés entre eux par une chaînette assurant une liaison équipotentielle reliée à la terre afin d’éliminer tout risque d’arc électrique.

Aussi pour éviter toute étincelle, due à d’éventuels frottements des chariots dans les rails, il est préconisé d’utiliser des rails et des chariots en acier inoxydable. Les domaines alimentaires qui ont des ambiances agressives, comme les fromageries, ou les usines agroalimentaires, ou les usines de fabrication de produits chimiques utilisent l’inox pour éviter la rouille.

Pour les milieux chimiquement agressifs, des rails et des chariots en plastique peuvent être préconisés. C’est une solution économique car ils ne rouillent pas mais ces produits sont bien moins solides que les produits en acier inoxydable. L’autre avantage de ces lignes d’alimentation est de pouvoir fonctionner dans des milieux très humides ou en extérieur contrairement aux gaines d’alimentation.

Capacité des gaines d’alimentation

Le câble électrique rond et souple pour alimenter les machines via un enrouleur à ressort ou motorisé est souvent du Semoflex Drum. C’est un câble sans halogène, à gaine polyuréthane de couleur jaune, extrêmement résistant au cintrage grâce à un assemblage des conducteurs à pas court et à la tresse anti-torsion noyée dans la gaine polyuréthane. Il accepte un enroulement à la vitesse de 200m/mn.

Il a une bonne résistance à l’écrasement et est extrêmement résistant à la traction grâce à son filin textile en position centrale. Il est composé de 4 à 50 conducteurs (en section 2,5mm²) et en 3 conducteurs en section maximum de 50mm² associés à 3 câbles de terre en 25mm².

Ces câbles Semoflex sont composés d’un conducteur, dont l’isolant est de couleur vert/jaune et les autres de couleur bleu (dédié au raccordement du neutre), noir, marron et gris (pour 5 conducteurs), au-delà, les conducteurs sont numérotés. La souplesse de ses conducteurs est de classe 5 et 6 à partir de 50mm², suivant la IEC 228 et la DIN VDE 0295.Il est prévu pour pouvoir travailler dans une température ambiante comprise entre -40°C et +80°C. Il accepte une tension de service de 600V à 1000V.

Le câble électrique est agréé UL et CSA et est conforme entre autres aux normes CENELEC HD 359 S2, IEC 277 part. 6, VDE 0281, NF C 32-202. Il est ROHS, et a un niveau de résistance au feu conforme aux normes IEC60332-1, EN 50265-2-1, et une très faible production de fumée et sans halogène suivant IEC 61034-1&2, IEC 60754-1&2. Le câble Buflex XPrem, a la même utilité et a sensiblement les mêmes caractéristiques, mais il a des sections pouvant aller à 300mm² en mono-conducteur. En 2,5mm² il a seulement 36 conducteurs.

Voir nos autres guirlandes