Aimants de levage pour l’industrie et les chantiers

Ces produits sont des accessoires de levage qui portent de nombreux noms, comme aimant de levage, ventouse magnétique, préhenseur magnétique, poignée magnétique, etc.
Grâce à son aimant permanent lié à un système de préhension, cet appareil permet d’aimanter et de lever des pièces en fer. Ces produits ont tous une capacité de levage nominale, ou CMU (Capacité Maximale d’Utilisation)) et un coefficient de sécurité variables suivant les appareils. Il est interdit de lever des charges plus lourdes que la capacité de levage nominale (CMU) indiquée sur le porteur magnétique. Même avec un coefficient de sécurité, par exemple de 2x, permettant au préhenseur magnétique de lever 2 x la capacité de levage nominale, il est interdit de lever avec le porteur magnétique plus que la CMU indiquée sur l’appareil. Le coefficient de sécurité permet de garder une marge de sécurité afin d’éviter tout accident. Plus le coefficient de sécurité est élevé, plus la sécurité de travail sera importante.
Il faut bien avoir à l’esprit que la force d’aimantation ne dépend pas que de l’aimant, mais surtout de la pièce à aimanter. Cette force d’aimantation dépend de nombreux paramètres liés à la pièce à aimanter.

Il existe de nombreux porteurs magnétiques, équipés de différentes matières magnétiques ayant une capacité plus ou moins importante à attirer une pièce ferreuse. Ces produits sont sans entretien, restent très puissant dans le temps et sont très fiables. La rémanence des pièces aimantées reste très faible après aimantation.

Méthode d’utilisation de l’aimant de levage

Les plus simples sont des aimants appelés aussi crabots magnétiques ou griffe magnétique, ou ventouse magnétique. Ce produit est composé d’une poignée pivotante qui permet de saisir manuellement l’appareil. Cette poignée est reliée à un bloc d’aimant permanent ayant une force d’aimantation relativement faible qui permet généralement de manutentionner une tôle. Ces produits sont relativement légers et permettent en condition optimum de le presque 100 fois leur poids. Généralement, il existe 2 modèles. Parmi les différents constructeurs, en conditions optimum, le meilleur des petits modèles permet de lever une charge de 120kg (CMU) à l’horizontal (le bloc d’aimant posé à plat sur le dessus de la pièce), avec un coefficient de sécurité de 2x (soit une force d’arrachement maximum de 240kg). Pour une charge verticale (le bloc d’aimant posé à plat sur le côté de la pièce), cette même griffe magnétique aura une CMU de 70kg. Le second modèle, plus performant, en conditions les plus favorables, aura une CMU de 170kg (charge horizontale), toujours avec un coefficient de sécurité de 2x, et pour une charge verticale une CMU de 100kg. Ainsi pour manutentionner manuellement des charges lourdes il sera nécessaire d’être plusieurs personnes. Ces produits existent avec des CMU supérieures, mais pour une utilisation avec un appareil de levage comme un palan ou un pont roulant. Les griffes magnétiques les plus puissantes permettent de lever des charges ferreuses avec une CMU de 300kg, donc des petites plaques d’acier un peu épaisses.

Pour séparer l’aimant de la pièce, pour les petits modèles, il faut basculer la poignée manuelle de préhension en sens inverse, ce qui permet d’écarter l’aimant de la pièce, en faisant levier. Pour les gros modèles un écarteur (en plus de la poignée de préhension) permet d’écarter l’aimant de la pièce. Ces poignées magnétiques ont un pouvoir d’aimantation relativement faible au cm² et ont donc une surface de contact relativement importante. Pour pouvoir utiliser ces poignées magnétiques, la pièce à saisir devra être froide (moins de 50°C), bien plane, sans aspérité, bien propre et très riche en fer, comme un acier XC10 ou un E24.
Ces poignées magnétiques ne nécessitent aucune maintenance particulière. Il faut seulement tenir propre la semelle (face active) de la griffe magnétique et garder sa surface de contact sans copeau ou tout autre élément pouvant être coincé dans les rainures de la semelle. Donc avant chaque utilisation, il est nécessaire de vérifier le bon état de la semelle.
Avant toute première utilisation, le personnel devant se servir de poignées magnétiques ou de porteurs magnétiques devra lire et comprendre le manuel d’utilisation et recevoir une formation spécifique par un organisme agréé.
Il existe des aimants de levage, appelés aussi porteurs magnétiques, ou préhenseurs magnétiques qui sont bien plus puissants et permettent de lever des pièces de plusieurs tonnes. Ces aimants de manutention sont constitués principalement de Néodyme, terre rare ayant un flux magnétique très important et très stable dans le temps

La partie aimant de ces appareils est constitué de 2 pièces magnétiques. Un rotor lié à une poignée de manœuvre et un stator magnétique solidaire du corps de l’appareil. Lorsque la poignée est en position arrêt les champs magnétiques s’opposent et l’aimant de levage ne peut rien aimanter. Mais en basculant la poignée en position marche, les flux magnétiques s’associés et aimantent très fortement la pièce ferreuse placée sous le porteur magnétique.
Ainsi, compte tenu de leur très grande force d’aimantation, ces aimants de levage sont au cœur des industries et des chantiers.
Ils permettent la manutention et le levage de pièces métalliques ferreuses plates ou cylindriques (avec une perte de puissance de 50% pour les pièces cylindriques). Ils font office de porteur magnétique pouvant être couplé à un palan, un treuil, un pont roulant ou tout autre matériel de levage de charge.
L’aimant de levage permanent en néodyme est un appareil de manutention très puissant, simple, fiable, très facile à utiliser et sans entretien. Il est idéal en milieu industriel. L’aimantation est enclenchée grâce à une poignée de manœuvre permettant d’activer ou de désactiver l’aimantation de l’aimant de manutention, rendant l’outil incontournable pour le levage de pièces en acier ou en fonte. Pour l’aimantation des pièces chaudes entre 70 et 250°C, le néodyme est remplacé par du Sam/co (Samarium/cobalt) qui a une meilleure tenue de son flux magnétique aux hautes températures.
Nous retrouvons l’aimant de levage dans de nombreux domaines industriels de l’industrie métallurgique tel que les fonderies, les aciéries, les chaudronneries, les sociétés d’oxycoupage, les sociétés de charpente métallique, les sociétés de commerce d’acier, etc.

Lors du choix de son aimant de levage, il faut tenir compte des caractéristiques de la pièce à aimanter :

  • Quantité de fer pur dans la pièce, car dans l’acier il n’y a pas que du fer
  • Épaisseur de la pièce
  • Rugosité de la pièce
  • Planéité de la pièce
  • Entrefer, matière entre la pièce et l’aimant (peinture, film plastique, rouille, etc.)
  • Présence de trous ou d’évidements dans la pièce

Généralement, dans les notices d’utilisation (fournies avec l’aimant), vous trouverez la formule de calcul de la force d’aimantation à effectuer avant l’utilisation d’un aimant de levage permanent. N’hésitez pas faire ce calcul avant achat ou utilisation de votre aimant.

Ainsi, plus votre aimant industriel a un coefficient de sécurité élevé, plus vous aurez de chance d’aimanter correctement votre pièce, mais toujours dans la limite du phénomène physique d’aimantation.

Sur notre site, ainsi que dans la notice d’utilisation (fournie avec l’aimant), vous trouverez la formule de calcul de la force d’aimantation à effectuer avant l’utilisation d’un aimant de levage permanent. N’hésitez pas faire ce calcul avant achat ou utilisation de votre aimant.

Ainsi, plus votre aimant industriel a un coefficient de sécurité élevé, plus vous aurez de chance d’aimanter correctement votre pièce, mais toujours dans la limite du phénomène physique d’aimantation.

aimant de levage 600 kg LM600
Aimant de levage 6000kg

Avantages des aimants de levage RM2M

Le coefficient de sécurité des meilleurs aimants de levage est supérieur à 3,5 x la charge nominale (CMU).
Pour exemple, si vous utilisez dans les meilleures conditions un aimant de levage comme un LM1000 dont la capacité de charge nominale est de 1000kg vous pourrez lever une charge de plus de 3500kg. Vous disposez donc d’une grande marge de sécurité. Néanmoins, cette marge de sécurité n’autorise pas de lever une pièce de plus de 1000kg (charge plate).
De plus, il n’y a que très peu d’applications qui permettent de lever une telle charge avec l’aimant 1000kg car il faut tenir compte des caractéristiques de la pièce à aimanter.
Les aimants de levage sont munis d’un anneau rigide fixe, ce qui rend son utilisation plus pratique que les aimants munis d’un anneau pivotant (notamment pour mettre en place le crochet du palan dans l’anneau de l’aimant).
La poignée de manœuvre de ces aimants est munie d’une commande de déverrouillage, ce qui permet de pouvoir verrouiller et déverrouiller la poignée de l’aimant avec une seule main. Cela le rend très pratique et assure un haut niveau de sécurité lors de travaux de manutention.
La plupart des aimants de levage permanents ont été testés avant toute commercialisation. Grâce aux fiches articles, vous trouverez facilement l’aimant de levage dont vous avez besoin en fonction de la charge et des dimensions de la pièce à soulever.
Généralement la gamme d’aimants de levage standard comporte 9 modèles, d’une force d’aimantation nominale allant de 100 kg à 6 000 kg.

Nos différents type d’aimants :