Pesons industriel

Si vous envisagez de connaître le poids d’une charge lourde lorsque vous la  manutentionnez, le peson industriel sera le produit idéal pour répondre à votre besoin. Le peson est régulièrement appelé crochet peseur, ou balance de pont roulant, ou balance de palan, ou encore dynamomètre. Cet appareil vous permettra de connaître le poids de votre pièce avec précision. RM2M peut vous recommander de nombreux modèles de peson, de grande qualité et parfaitement adaptés à vos besoins en matière de pesage.

C’est quoi un peson industriel ?

Les pesons industriels, sont donc des appareils de pesage indépendants et totalement autonomes, car équipés de batterie. Ils sont utilisés dans de très nombreux domaines industriels. C’est une sorte de balance, mais qui est généralement suspendu sous un appareil de levage, contrairement à une balance qui est posée au sol ou sur un éventuel support. Globalement, il existe 2 familles de pesons ; les pesons mécaniques et les pesons électroniques.

Comment utiliser un peson industriel ?

Généralement, on l’utilise avec des appareils de levage tels que les ponts roulants, les grues, les palans et tous types d’appareil de levage. Il est en fait suspendu au crochet d’un palan, d’une grue ou d’un pont roulant et la charge est suspendue sous le peson. Donc, les pesons sont toujours intercalés entre le crochet de l’appareil de levage ou un éventuel support et la charge. Pour faire fonctionner un peson électronique, il faut l’accrocher au crochet d’un appareil de levage. Puis démarrer le peson en appuyant sur le bouton marche et attendre qu’il ai achevé son cycle de démarrage. Dès que son écran affiche la valeur de 0kg, vous pouvez accrocher une charge sous le peson et très rapidement, son écran vous indiquera le poids de la pièce que vous avez accrochée sous le peson. Attention à ne jamais suspendre une pièce plus lourde que la capacité maximum du peson, sous peine de détérioration du dynamomètre. Parfois si vous accrochez un accessoire de levage, comme une élingue, sous un peson électronique, vous pouvez utiliser le bouton tare, pour supprimer le poids de l’élingue qui s’affiche à l’écran. Ensuite vous pouvez accrocher la pièce sous l’élingue et l’écran du peson indiquera uniquement le poids de la charge suspendue sous l’élingue. Certains pesons ont des fonctions supplémentaires. Par exemple, le changement d’unité. La fonction peak/hold permettant de saisir et afficher la valeur maximale auquel le peson est soumis, en cas de charge fluctuante, lors d’une surveillance d’efforts de traction. La sélection d’une consigne de charge avec une alarme sonore en cas de dépassement. Certains pesons sont équipés d’un émetteur-récepteur radio permettant de transmettre à distance la valeur de pesée vers un afficheur de grande taille et fixe. L’affichage et les commandes du peson peuvent aussi être déportés sur une télécommande que l’on peut garder avec soi. Cette télécommande est compacte et est très pratique lors du pesage de pièces volumineuses, car il n’est pas toujours facile de voir le poids indiqué sur l’écran du peson, ni d’atteindre les boutons de commande du peson. Le peson mécanique est plus simple et bien moins performant. Comme le peson électronique, il est autonome. Par contre, il n’a pas besoin d’énergie. Il possède un cadran gradué ou une règle graduée sur lequel se déplace une aiguille en fonction du poids suspendu. Il ne maîtrise qu’une fonction, indiquer le poids total qui est suspendu sous lui. Son fonctionnement est très simple. Comme le peson électronique, il faut accrocher le peson mécanique, puis accrocher une charge sous le peson, et l’aiguille indique sur le cadran gradué ou la règle graduée, le poids de la pièce suspendue sous le peson.

Pourquoi utiliser un peson industriel ?

Les pesons industriels permettent de connaître le poids de produits lourds dans un stock, ou pour ne pas surcharger un camion, un avion, ou un train, pour valider la réception de produits vendus au poids, pour valider la charge d’essai lors d’un contrôle d’un appareil de levage, pour déterminer la force de traction d’un remorqueur en fonction du régime moteur, etc.

Peson industriel mécanique ou électronique ?

Il existe des pesons mécaniques et des pesons électroniques. Les dynamomètres mécaniques n’ont quasiment plus d’intérêt compte tenu de leurs faibles précisions et de leurs prix relativement élevés par rapport aux dynamomètres électroniques. Ces pesons mécaniques fonctionnent sur le principe de la compression d’un ressort. Un pointeur, lié au ressort, se déplace sur une graduation linéaire ou circulaire en indiquant le poids de la charge suspendue sous le peson. Ces crochets peseurs ne sont quasiment plus utilisés. Compte tenu du manque d’avantage du peson mécanique, nous le laisserons volontairement de coté.
Les pesons électroniques ont une précision élevée. Cette précision dépend des différents appareils. Globalement, les pesons électroniques ont une précision qui varie de 0,7% à 0,03% suivant les modèles. En fonction des différentes références, les pesons électroniques permettent de peser des charges entre 0kg et 500 tonnes. Les dynamomètres sont parfois dédiés à certaines applications particulières et ont des facultés bien spécifiques. Certains crochets peseur pour fonderies et aciéries sont équipés d’une protection anti-chaleur, permettant de peser l’acier en fusion dans une poche de coulée ou la quantité d’acier que l’on déverse dans un moule. D’autres avec une protection antidéflagrante peuvent peser des charges en atmosphère explosive. D’autres ont été développés et ont subi des tests afin de pouvoir réaliser du pesage commercial, donc homologués OIML. D’autres ont été développés pour résister aux chocs et à des maltraitances dues à des ambiances de travail très hostiles. Certains crochets peseur électroniques intègrent une petite imprimante afin de fournir un ticket de pesée à l’utilisateur. De nombreux pesons ont un voyant ou un pictogramme indiquant un niveau faible de charge de la batterie ou des piles. Certains crochets peseur ont un arrêt automatique en cas de non utilisation durant un certain temps, afin de limiter la décharge de la batterie.

Comment fonctionne un peson industriel ?

Les pesons industriels mécaniques ne seront pas traités dans cet article.
Les pesons industriels électroniques peuvent avoir différentes formes. Les plus simples et les plus ‘’fragiles’’ sont équipés d’un simple barreau de pesage avec un afficheur de charge digital. Ce barreau de pesage est un parallélépipède métallique avec un trou à chaque extrémité, afin de pouvoir l’équiper de manilles. Un anneau de levage lié à la manille supérieure peut être fourni et permet d’accrocher facilement le dynamomètre sous le crochet d’un palan. Sous la manille inférieure, un crochet peut être fourni afin de faciliter l’accrochage de la pièce à peser. Ce barreau est équipé d’un groupe de résistances électriques noyées dans la masse métallique. Ce groupe de résistances est appelé jauge de déformation, ou extensomètre à fils résistants, ou plus communément, jauge de contrainte. Ce groupe de résistances est plus précisément un ensemble de 4 résistances assemblées afin de réaliser un pont de Wheatstone.
Principe de fonctionnement : On alimente électriquement en permanence le pont de Wheatstone. Sans action sur le barreau, l’ensemble des valeurs des résistances est équilibré et la tension électrique de sortie du pont de Wheatstone est nulle. Dès que l’on exerce une traction sur le barreau, celui-ci s’allonge légèrement. Simultanément, les résistances noyées dans le barreau se déforment dans la même proportion. La valeur Ohmique d’au moins une résistance varie, le pont de Wheatstone n’est plus équilibré et une tension électrique apparait en sortie du pont de Wheatstone. Ainsi, on analyse en permanence la tension de sortie du pont de Wheatstone, via à un circuit électronique. Un algorithme permet d’envoyer une valeur analogique ou numérique à un afficheur. Ainsi, l’afficheur indique la valeur de la charge qui a déformé le barreau de traction.
Il existe un autre principe de fonctionnement de peson et bien plus résistant aux contraintes extérieures. Cet autre peson est constitué d’un capteur réagissant à la compression. Ce capteur ressemble à un plot cylindrique de dimensions variables suivant les capacités de pesage. Ce plot de pesage est placé entre 2 berceaux de traction. Ainsi, dès que l’on exerce une traction opposée sur chaque berceau, on comprime le plot de pesage qui lui aussi intègre un pont de Wheatstone réagissant à la compression. Comme pour le barreau de pesage, la déformation du pont de Wheatstone, du plot de pesage, fait varier la valeur de la tension de sortie du pont, qui via une carte électronique, avec un algorithme, permet d’envoyer une valeur analogique ou numérique à un afficheur. Ainsi, l’afficheur indique le poids de la pièce qui a déformé le plot de pesage.

Avantage et inconvénient du barreau et du plot de pesage ?

Le barreau de pesage est simple à mettre en œuvre. Il n’a pas besoin de structure particulière pour fonctionner. Les dynamomètres industriels équipés d’un barreau de pesage sont plus légers. Ils sont d’autant plus légers si le barreau est en aluminium au lieu d’être en acier. Autre avantage, ils sont relativement économiques et moins onéreux que les pesons à plot de pesage. Par contre, il est nécessaire de prendre certaines précautions avec ces matériels. Ces pesons sont plus fragiles. Ils sont très sensibles aux chocs et aux torsions du barreau. Si le barreau est vrillé, même légèrement ou choqué, les valeurs affichées seront fausses et le peson ne sera pas réparable.
Le plot de pesage incéré dans ses berceaux est bien protégé. Il ne craint pas les chocs, ni les torsions. Cette technologie, permet de bien isoler le plot de pesage. Cette technologie permet de fabriquer des pesons très résistants, pour une utilisation en ambiance très hostile. Généralement, le plot de pesage est garanti 3 ans. Inconvénients : ces pesons sont plus lourds car ils intègrent un double berceau et sont en conséquence plus chers.

Avantage du peson par rapport à la balance

L’avantage du dynamomètre est que, dès qu’on a levé la charge, le peson indique instantanément la valeur de poids du produit suspendu sous le peson. Il n’est pas nécessaire d’emmener le produit à peser vers une balance, le décrocher et le poser sur la balance, le peser, puis le reprendre et l’emmener sur une aire de stockage où vers un poste d’expédition. Ainsi, dès qu’on a levé la charge, la charge est pesée. Donc les pesons permettent d’obtenir un gain de productivité important. Régulièrement, lorsqu’une usine reçoit des produits facturés au poids, le peson permet de contrôler très rapidement le poids des produits et de pouvoir éventuellement contester les indications des fournisseurs. Ainsi, le peson permet de ne pas être surfacturer par un fournisseur peu scrupuleux. Lors des inventaires de produits lourds, le peson vous fait gagner un temps très important. C’est le produit idéal sur de nombreux sites de production et de stockage.

Contrôle réglementaires des pesons

Les pesons sont régis par les normes des accessoires de levage. Pour les pesons agréés poids et mesures (OIML), ces dynamomètres doivent répondent en plus aux normes liées aux appareils de pesages commerciaux. Ainsi, les pesons doivent être en conformité avec la directive machine 2006/42/CE et d’autres normes et décrets, comme différents articles du code du travail : R4141-2, R4311-1 et suivant, R4312-1 et suivant, R4323-1 et suivant.
Les pesons comme d’autres accessoires de levage doivent subir un contrôle d’adéquation sur site avant leur mise en service, par un organisme agréé, suivant l’article 7 de l’arrêté du 1er mars 2004. Ils doivent aussi être contrôlés périodiquement par un organisme agréé, au moins une fois par an suivant les articles R4323-22 et suivant, et différents articles de l’arrêté du 1er mars 2004. Les résultats de ces contrôles doivent être inscrits sur le registre de sécurité de l’entreprise, suivant l’article L4711-1 du code du travail et être conserver pendant au moins 5 ans suivant l’article D4711-3 du code du travail.
Concernant les pesons ou dynamomètres agréés OIML, ces produits doivent être en conformité avec les normes CEI 60068-1 et suivant, CEI 61000-4 et suivant, ISO7637-1 et suivant, OIML B10. Tout renseignement complémentaire peut être obtenu au Bureau International de Métrologie Légale - 11 rue Turgot - 75009 - Paris – France. Le document recommandation internationale OIML R76-1 est particulièrement intéressant. Il est en libre consultation sur internet et permet de connaître les nombreux points concernant l’OIML.

RM2M dispose du peson industriel dont vous avez besoin

De 0 à 500t, de 0,1% à 0,03% de précision, pour le pesage de charges chaudes ou de charges froides, pour un travail en zone sans risque ou en zone à risque d’explosion, que ce soit pour faire du pesage commercial ou du pesage standard, RM2M peut vous fournir le peson adapté à votre besoin. Le conseil est gratuit. Alors n’hésitez pas à nous contacter via notre adresse mail contact@rm2m.fr ou au 0033 478341880 depuis l’étranger ou au 0478341880 depuis la France. Notre site web www.rm2m.fr vous permettra de visualiser les différentes gammes de pesons que nous proposons. Si vous recherchez un crochet peseur, vous savez maintenant où le trouver. Vous pouvez faire confiance à RM2M. Les pesons industriels qu’elle vous propose sont de qualité. En effet, l’établissement dispose d’une très longue expérience en matière d’appareils et d’accessoires de pesage et de levage. Notre équipe sera à votre écoute et pourra vous guider dans la sélection du crochet peseur que vous recherchez.