Pinces de préhension

Les pinces de préhension, ou pinces de manutention, ou pince de levage sont des accessoires de levage divers et variés en acier. Ces pinces sont, soit standard, soit spécifiques, étudiées et réalisées à la demande. C’est une aide très appréciable à la manutention de pièces plus ou moins lourdes. Ces pinces permettent de lever des pièces en sécurité. Elles sont généralement accrochées sous un appareil de levage, comme un palan, ou une grue, ou un pont roulant, etc. Elles sont toujours dédiées à une application spécifique.

Pince de préhension manuelles ou semi-automatiques

Il existe des pinces de préhension manuelles, ou semi-automatiques, ou automatiques, ou encore motorisées. Elles permettent de manutentionner de très nombreuses pièces brutes ou finies, de formes, de poids, de matières bien différentes, comme des tôles à l’unité ou en paquet de tôles, des blocs d’acier, des bobines d’acier, des poutrelles métalliques, des troncs de bois, des tubes, des pièces en béton, des fûts, … et de nombreuses pièces finies.

Pince de levage standard

Il existe tout une gamme de pinces standard du commerce, mais toujours dédiées spécifiquement à une utilisation. Ainsi nous trouvons les pinces à poutrelle et profilés, les pinces à tube, pinces à bloc, pinces à fût, pinces à buses béton, pinces à paquet de tôles, pinces sans marquage, des pinces à tôles, etc. Ces pinces standard sont prévues pour lever des pièces à des températures raisonnables soit -40°C à +100°C. Au-delà il existe des pinces à tôles haute température pouvant manutentionner des tôles jusqu’à 800°C. Autre particularité, pour lever des tôles en inox, il existe des pinces standard en inox pour les ateliers travaillant des tôles inox, car une pince en acier non inox peut apporter des particules de rouille sur les tôles inox et donc altérer dans le temps ces tôles inox.

Fonctionnement de pince à taule

Exemple de fonctionnement d’une pince à tôle à anneau articulé qui permet de saisir une tôle à plat sur une palette ou verticalement dans un rack de stockage; positionner la pince sur la tôle (entre ses mors et à fond), au milieu du coté souhaité de la tôle, puis activer le levier de fermeture/ouverture mors en position fermeture, puis lever la tôle à la verticale avec un pont roulant, (plus la tôle sera lourde, plus les mors serreront fort), puis manutentionner la tôle jusqu’à sa dépose, par exemple sur une presse plieuse, puis grâce aux articulations de son anneau de préhension, cette pince permet de déposer facilement à plat la tôle sur la table de la presse plieuse et toujours suspendue sous le pont roulant. Une fois la tôle bien à plat sur la table de la machine, activer le levier de fermeture/ouverture mors en position ouverture, ce qui permet de débloquer la mâchoire, de relâcher la tôle et enlever la pince. Pour information, temps qu’une tôle exerce une traction sur la pince, il est impossible d’ouvrir la mâchoire de la pince avec le levier fermeture/ouverture.
Ces pinces à tôle standard sont prévues pour des duretés d’acier inférieures à 37HRC (ou 345HB). Au-delà de cette dureté d’acier, la tôle glissera entre les mors lors de son levage. Des mors spécifiques (encore plus durs) doivent être utilisés pour bien saisir ces tôles très dures. Ces mors spéciaux permettent de lever des tôles d’une dureté maximum de 50HRC ou 475 HB.

Pince pour produit en vrac

Il existe aussi des pinces pour prendre des produits en vrac, comme du sable, du charbon, etc. L’essentiel est de ces pinces est composé d’une vaste gamme de grappins.
Il n’y a pas vraiment de limite au développement de pinces spéciales. C’est l’outil idéal qui fait la liaison entre l’appareil de levage et la pièce à saisir. Ces outils évitent des manutentions manuelles de pièces, ce qui évite des maladies liées au travail comme l’usure des cartilages des articulations des ouvriers, ou des accidents avec en cas de chutes de pièces.
Ces pinces doivent être plaquées CE, conformes aux directives Européennes 89392 CEE, 98-37, 2006/42/CE, et au code du travail correspondant aux articles R4311-1 et suivants.
Toutes les pinces de préhension doivent subir un examen d’adéquation sur site avant mise en service, par une personne agréée (suivant l’arrêté du 1er mars 2004 article 7), puis un contrôle périodique doit être effectué par une personne agréée, au moins une fois par an, suivant l’arrêté du 1er mars 2004, articles R4323-22 / 23 / 27 / 28 du code du travail, avec inscription des résultats dans un registre de sécurité suivant l’article R4711-1 du code du travail. La durée de conservation de ces rapports réglementaires est de 5 ans suivant l’article R4711-3 du code du travail.
Leurs utilisations sont régies par les articles R4321-1 / 2 ; 4323-1 et suivant. Aussi, avant utilisation, les opérateurs, utilisateurs de ces pinces de levage doivent être formés par un organisme agréé suivant l’article L4141-2 du code du travail.

Nos autres gammes de pince de levage