Tripode de levage

Le tripode de levage est un appareil de levage statique. Cet appareil est aussi appelé trépied de levage ou trépied télescopique. Équipé d’un palan ou d’un treuil, il permet de lever une charge. Ils sont souvent utilisés pour déraciner une souche d’arbre, pour sortir une pompe d’un espace confiné. Certains tripodes sont prévus pour des opérations de secourisme, et permettent de faire descendre un secouriste dans une cavité sous terre et remonter un blessé à la surface. Ces même tripodes pour levage de personne permettent de descendre et remonter une personne dans un milieu confiné, comme des cuves. De façon générale, le tripode de levage est un appareil relativement léger, facilement transportable, permettant une mise en service rapide, sur des sites d’intervention divers et variés, non pré-équipés de moyen de levage.

Fonctionnement des tripodes de levage

Ces tripodes sont repliables, souvent équipés de 3 jambages en aluminium afin de le rendre plus légers et plus facilement transportable. Ces jambages sont pour la plupart, télescopiques facilitant leur transport et grâce à ce réglage, ils permettent de s’adapter et de travailler sur des surfaces en pente. Certains sont pré-équipé avec un treuil manuel ou un treuil électrique, démontable, fixé sur un des 3 jambages et d’une poulie de renvoi positionnée en tête du tripode. D’autres ont seulement un anneau de suspension sous la tête du tripode, permettant de suspendre un palan manuel ou un palan électrique ou un palan pneumatique. Certains tripodes sont équipés de roulettes pour pouvoir le déplacer sur une surface adaptée. Les pieds de tripodes, sont équipés de patins (ou sabots) larges pour assurer une bonne répartition de la charge sous chaque jambage. Ils peuvent être équipés de patin caoutchouc pour éviter de glisser sur des surfaces lisses, ou de pic pour rester stable sur un sol en terre. Pour éviter un écartement des pieds lorsque le tripodes est soumis à une charge, les 3 pieds sont reliés entre eux par 3 chaines, ou 3 sangles en textile, ou 3 barres réglables et démontables.

Fonctionnement de quadripodes de levage

Certains ‘’tripodes’’ sont équipés de 4 pieds. Ce sont des quadripodes de levage. Pour information, un tripode est toujours plus stable qu’un quadripode. Un tripode est isostatique ce qui signifie que ses 3 pieds seront toujours en contact avec le sol et bien stable, même si le sol n’est pas plan. Un quadripode de levage est hyperstatique, il nécessite un sol bien plan pour que ses 4 pieds touchent bien le sol, sinon seulement 3 pieds toucheront parfaitement le sol. Nous connaissons parfaitement le cas d’une chaise ou d’une table (à plus de 3 pieds) qui est bancale, si le sol n’a pas une bonne planéité.
La gamme de tripode standard permet de lever de 250kg pour les plus petits, à 3000kg pour les plus gros. Pour les plus gros, la tête du tripode est souvent en acier. Les tripodes de levage sont souvent télescopiques, souvent au pas de 150mm, qui permettent un réglage de hauteur sur une course d’environ 1m à 1,5m. La hauteur maximum des tripodes standards varie souvent de 1,5m pour les plus petits à environ 4m pour les plus grands. L’écartement des pieds est réglable et variable suivant les modèles, d’un diamètre minimum d‘environ 1,3m à environ 3,5m pour les plus grands. La longueur du portique repliée est variable suivant les modèles, d’environ 1,6m pour les plus petits à 3,3m pour les plus grands.

Exemple d’utilisation des tripodes de levage

Ces tripodes de levage sont repliables, souvent équipés de 3 jambages en aluminium afin de le rendre plus légers et plus facilement transportable. Ces jambages sont pour la plupart, télescopiques facilitant leur transport et grâce à ce réglage, ils permettent de s’adapter et de travailler sur des surfaces en pente. Certains sont pré-équipé avec un treuil manuel ou un treuil électrique, démontable, fixé sur un des 3 jambages et d’une poulie de renvoi positionnée en tête du tripode. D’autres ont seulement un anneau de suspension sous la tête du tripode, permettant de suspendre un palan manuel ou un palan électrique ou un palan pneumatique. Certains tripodes sont équipés de roulettes pour pouvoir le déplacer sur une surface adaptée. Les pieds de tripodes, sont équipés de patins (ou sabots) larges pour assurer une bonne répartition de la charge sous chaque jambage. Ils peuvent être équipés de patin caoutchouc pour éviter de glisser sur des surfaces lisses, ou de pic pour rester stable sur un sol en terre. Pour éviter un écartement des pieds lorsque le tripodes est soumis à une charge, les 3 pieds sont reliés entre eux par 3 chaines, ou 3 sangles en textile, ou 3 barres réglables et démontables.

Tripodes de levage de personne

Certains tripodes de levage spécifique pour le levage de personne sont équipés d’éléments de sécurité. Ces tripodes sont appelés communément tripodes de levage de personne ou tripode de secours, ou trépied de secours. Le treuil de remonté de personne est un treuil de sécurité (treuil de secours). Ces tripodes sont régulièrement équipés d’un antichute de personne qui permet de stopper la chute de la personne suspendue sous le trépied de levage en cas de problème du treuil. L’antichute standard peut être remplacé par un antichute spécial à rappel automatique avec treuil de sauvetage, soit 2 appareils en 1, au cas où le treuil de sécurité soit hors service.

Conformité des tripodes de levage

Les tripodes de levage de charge, et les tripodes pour levage de personne doivent être en conformité avec les réglementations Européennes et plaqués CE. Muni d’un treuil ou d’un palan ils doivent répondre aux normes des appareils de levage comme entre autre la directive machine 2006/42/CE et à l’EN 13157:2004.
Les tripodes de levage de personne ou tripode de secours, destinés à la manutention de personne, équipé de treuils de secours doivent répondre en plus aux normes EN795B, EN1496 (treuil), EN 360 et EN 363 (antichute de personne).
Un contrôle périodique doit être effectué par une personne agréée, au moins une fois par an, suivant l’arrêté du 1er mars 2004, articles R4323-22 / 23 / 27 / 28 du code du travail, avec inscription des résultats dans un registre de sécurité suivant l’article R4711-1 du code du travail. La durée de conservation de ces rapports réglementaires est de 5 ans suivant l’article R4711-3 du code du travail.
Leurs utilisations sont régies par les articles R4321-1 / 2 ; 4323-1 et suivant. Aussi, avant utilisation, les opérateurs, utilisateurs de ces appareils de levage doivent être formés par un organisme agréé suivant l’article L4141-2 du code du travail.