Boîte à boutons filaire

La boîte à boutons ou boîtier de commande, ou pupitre est soit à poste fixe ou mobile, dans la limite de la longueur du câble électrique ou de flexibles qui la relie à la machine.

Ce sont des interfaces homme-machine permettant de piloter une machine électriquement ou pneumatiquement, et parfois de façon mixte.

Comme son nom l’indique, ce sont des boîtiers vides, standard ou spécifiques, de différentes tailles, équipés de divers boutons appelés éventuellement commutateurs.

Fonctionnement d’une boîte à bouton

Les boîtes à boutons sont équipées de divers boutons tout ou rien, poussoir simple ou double enfoncement, ‘’coup de poing’’ d’arrêt d’urgence, à levier, à bascule, tournant à 2 ou multi-positions, tournant à clé à 2 ou multi-positions, éventuellement lumineux, et même parfois des manipulateurs plus communément appelés joysticks et même des retours d’informations machine sur des voyants de différentes couleurs.

Ces boîtiers de commande peuvent être aussi équipés d’éléments analogiques comme des potentiomètres, des manipulateurs, des écrans numériques ou vidéo.

boite à boutons
Bo?te ? boutons 3 boutons avec 1 aimant et c?ble spiral? de 3 m

Types de télécommande, boîte à boutons et boitier de commande

La boîte à boutons est soit filaire, soit sans fil, comme une radiocommande. Majoritairement, la boîte à boutons est électrique, et plus rarement pneumatique.

La boîte à boutons est soit murale (comme un petit pupitre), soit pendante (pour piloter un pont roulant), ou sur l’utilisateur dans le cas d’un émetteur de radiocommande.

La boîte à boutons peut être en aluminium, ou en plastique comme entres autres le polypropylène.

La boîte à boutons peut être équipée :

  • de boutons poussoir,
  • de boutons tournant
  • d’interrupteurs à levier,
  • de joysticks,
  • de bouton à clé,
  • de bouton d’arrêt d’avec ou sans clé,
  • de voyants,
  • d’afficheur numérique,
  • d’écran vidéo,
  • etc…

Les boîtes à boutons standard peuvent accueillir de 1 bouton pour les plus petits modèles à 20 boutons et bien plus pour les boîtes à boutons spéciales faites sur mesure.

Normes applicables aux télécommandes à boutons

Les boîtes à boutons peuvent avoir différents degrés de protection, afin d’être en accord avec l’environnement dans lequel elles fonctionnent. Généralement le degré de protection des boîtes à boutons est IP55 selon la norme CEI 60529.

Les boîtes à boutons résistent bien aux chocs et on souvent un degré de protection aux chocs IK08 suivant la norme EN50102.

Avec des boîtes à boutons ATEX, vous pouvez même travailler dans des zones à risque d’explosion.

Les boîtes à boutons peuvent être alimentées en 400V monophasé ou triphasé pour circuit de puissance afin de piloter directement un moteur, mais plus généralement en très basse tension, soit inférieure à 50 Volts pour des raisons de sécurité, donc pour un circuit de commande afin de piloter des bobines de contacteurs.

Généralement les boîtes à boutons sont utilisées dans les milieux industriels, pour des machines fixes ou mobiles. La plupart des boîtes à boutons peuvent fonctionner dans des températures ambiantes allant de -25°C à + 70°C. Généralement ces boîtes à boutons doivent être en conformité avec les normes EN/IEC 60204-32, EN/CEI 60947-5-1, UL508, CSA C22.2 n°14. De nombreuses boîtes à boutons sont conformes à la directive ROHS.

Bo?te ? boutons 5 boutons (1 cran) pour circuit de commande