Portiques

Un portique de manutention est un appareil de levage qui doit subir des tests réglementaires à sa mise en service, par un organisme de contrôle indépendant et agréé, suivant l’article R4323-22 du code du travail et au moins une fois par an en référence aux articles R4323-23 à R4323-27 du code du travail. Le détail des contrôles doit être inscrit à chaque visite dans un registre de sécurité interne à l’entreprise, prévu par l’article L4711-5 du code du travail. Aussi, les portiques, comme pour tous les appareils de levage, l’article R4323-19 du code du travail impose de tenir à jour un carnet de maintenance.

portique de manutention en acier

Les portiques sont fabriqués à la demande, avec des portées et des capacités de charge adaptées aux besoins. Globalement en fonction des modèles, les capacités de charge vont de 50kg à 1200t, les hauteurs sous poutre de 2m à 65m et les portées de 1m à 150m. Les plus grands portiques sont dédiés aux chantiers navals.

Les portiques peuvent soit se déplacer sur des rails (généralement les gros portiques), et les petits (appelés communément portiques d’atelier) se déplacent sans rails de guidage dans les usines.

Les plus nombreux servent généralement à diverses industries, mais aussi dans les domaines ferroviaires, et les chantiers navals pour manutentionner des charges plus ou moins volumineuses et plus ou moins lourdes.

Il existe un autre type de portique destiné aux ports et dédiés spécifiquement à la manutention de containers. Ces portiques roulent sur des rails

Il existe aussi des semi-portiques. Ce sont des appareils de levage à mi-chemin entre le portique et le pont roulant. Ces semi-portiques roulent sur des rails.